02 99 80 99 80

Accueil : 8h - 12h15 / 13h - 18h45

Une nouvelle activité : ouverture d’une USLD en septembre 2016

Posté le 10 Mar

L’établissement HSTV de Baguer-Morvan (35) gère aujourd’hui 65 places d’EHPAD et 40 de suite de suite et de réadaptation (SSR).

Au 1er septembre 2016, Il est prévu d’adapter les capacités lits en 30 lits de SSR (moins 10) et la création de 30 lits d’Unité de Soins de Longue Durée (USLD), soit une extension de 20 lits au total.

En 2009, conformément aux besoins définis et validés par la conférence du territoire de santé n°6 de « Saint Malo-Dinan », l’établissement de Baguer-Morvan du groupe Hospitalité Saint Thomas de Villeneuve (HSTV), devait augmenter ses capacités de 40 lits de SSR à 60 lits afin de répondre au mieux aux besoins évalués à cette époque.

C’est dans ce cadre que les travaux des nouveaux bâtiments, démarrés en 2009 et estimés indispensables pour la partie Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et la partie SSR, ont été achevés début 2013.

Il est apparu rapidement, d’une part, que l’évolution des besoins sur le territoire ne nécessitait pas d’augmentation à Baguer de lits de SSR. D’autre part, la mise à disposition de 30 lits pour une USLD serait plus adaptée aux nouvelles orientations définies dans le nouveau projet médical du territoire pour le secteur de Dol-de-Bretagne.

L’établissement de Baguer-Morvan, qui dispose d’un cadre architectural particulièrement approprié aux personnes âgées dépendantes, a confirmé son projet de s’inscrire, à son niveau, dans l’adaptation de la filière gériatrique du territoire de Saint-Malo en proposant la répartition suivante de ses activités :

L’ouverture de l’USLD, prévue à partir de septembre 2016, répond ainsi à l’objectif d’améliorer l’accès aux soins et aux services sanitaires et médico-sociaux des personnes âgées du territoire.

Cette unité accueillera des patients atteints de pathologies chroniques instables ou à haut risque d’aggravation notamment de maladies dégénératives.

En termes d’emplois, ce projet va nécessiter à terme le recrutement de plus de vingt professionnels médicaux et paramédicaux : médecin, infirmière, aide-soignante, diététicienne, ergothérapeute…

Le projet, fortement soutenu par l’ARS et le Conseil Départemental 35, permettra de renforcer au service des patients et des résidents les coopérations déjà existantes avec le CH de Saint-Malo, l’ensemble des établissements du territoire, les services de soins, d’hospitalisation et d’aide à domicile en lien avec les professionnels libéraux.

Toutes les actualités